Tonifiez le muscle pelvien à la ménopause.

Le périnée est un groupe de muscles formant le plancher pelvien qui soutient tous les organes abdominaux. Il est donc nécessaire « d’entretenir son muscle pelvien ». Cela évitera le relâchement des muscles périnéaux. Peu tonifié, il entraînera des problèmes tels que fuites d’urinaires, gaz vaginaux, pesanteur pelvienne et douleurs périnéales. Après la ménopause, peut survenir la descente d’organes à la suite de la perte de la force de soutien ….Alors ! Comment tonifier le muscle pelvien ? La réponse est simple : grâce aux exercices de Kegel et également avec des cônes vaginaux et/ou boules de Geisha.

Comment réaliser les exercices de Kegel ?

Pour commencez, levez-vous et adoptez une position de “chaise” dans le vide, comme si vous étiez assise.

Puis, contractez le muscle pelvien pendant 5 secondes, comme si vous reteniez le désir d’uriner.

Enfin, relâchez le muscle pendant 10 secondes, puis contractez de nouveau en rallongeant le temps de contraction si vous le souhaitez. L’objectif est de maintenir le plus longtemps possible le périnée bloqué et de le relâcher progressivement.

Faites 3 séries de 10 répétitions, puis augmentez chaque semaine le nombre de répétitions.

Des exercices du muscle pelvien, étape par étape en position allongée :

En position allongée, il vous sera plus facile de serrer vos muscles et cela efficacement.

Pour trouver les muscles, commencez par serrer les muscles autour de votre anus. Puis serrer les muscles entourant le vagin et l’urètre.

Continuez à serrer comme si vous teniez quelque chose dans votre vagin. Vos fesses et vos cuisses doivent être complètement détendues.

Contractez pendant trois secondes, puis relâchez pendant trois secondes. Répétez autant de fois que vous le pouvez.

Pour la contraction de force. Serrez les muscles du plancher pelvien le plus fort que vous pouvez. Contractez pendant cinq secondes. Relâchez pendant cinq secondes. Répétez 5 à 10 fois.

Pour la contraction d’endurance. Contractez votre muscle pelvien moyennement fort le plus longtemps possible. Essayez de tenir pendant une minute. Répétez l’exercice chaque fois que vous avez fini une série de contractions de force.

Et enfin, pour la contraction de rapidité. Serrez le plus fort que vous pouvez pendant deux secondes. Puis relâchez pendant deux secondes.

Répétez l’exercice 5 à 10 fois par jour et à chaque fois que vous sentez que vous allez éternuer, tousser ou rire.

Y-a-t-il d’autres exercices pour le périnée ?

Effectivement, si les exercices décrits ci-dessus restent difficiles à effectuer, vous pouvez recourir aux cônes vaginaux ou aux boules de Geisha. Elles vous permettront d’effectuer l’exercice plus facilement, mais en sollicitant le même effort du périnée. Pour les présenter rapidement, ce sont des petits dispositifs de forme plus ou moins ronde et de poids différents qui s’insèrent dans le vagin et renforcent le périnée.

Attention, l’utilisation des boules de geisha n’est pas recommandée en cas de descente d’organe.

Les exercices peuvent-être pratiqués avec des cônes vaginaux ou boules de Geisha :

Utilisez les cônes vaginaux au début de la tonification du muscle pelvien, chaque jour et essayez de prolonger le temps pendant lequel vous pouvez le maintenir en place, en position debout sans qu’il ne tombe.

Faites ceci jusqu’au jour où vous pourrez retenir le dispositif pendant une vingtaine de minutes.

Quand vous serez capable de retenir le dispositif pendant vingt minutes, essayez de vous agiter, d’aller et venir, de faire des tâches ménagères.

Lorsque cette étape sera couronnée un succès, il faudra ensuite passer à un dispositif plus petit et plus lourd pour accentuer la tonicité du muscle pelvien. Au début, vous allez sûrement devoir réduire le temps d’exercice pour obtenir des résultats.

Petit conseil : donc, pour bien tonifier le muscle pelvien utiliser en premier temps les cônes vaginaux en commençant par le plus gros et léger et finissant par le plus petit et plus lourd, ensuite vous pourrez utiliser les boules de Geisha qui sont plus lourdes.

Vous pouvez trouver ces rééducateurs du muscle pelvien et du périnée sur le site périnée shop, le lien est ci-dessous.

https://www.perineeshop.com/s/13960_cones-vaginaux-pour-renforcer-le-perinee

Méno mais non, on ne baisse pas les bras ! Je me prends en main, je prends soin de moi de la meilleure manière possible !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

Ménopause : composer son assiette avec plus de protéines !
Le problème numéro un des femmes à la ménopause  est  la fonte musculaire. Avec moins de muscles, on brûle moins de calories,...
Similitudes de forme des aliments et des organes !
La nature ne fait rien au hasard, elle est plutôt bien faite.  Elle nous informe d’elle-même sur les bienfaits des aliments...
La cystite interstitielle à la ménopause
Quelques une d’entre nous peuvent remarquer que les symptômes de la cystite interstitielle interviennent pendant les changements hormonaux...
La progestérone : un anti-âge à la ménopause !
La progestérone remplit de nombreuses fonctions dans le corps des femmes. Par exemple, elle a une grande incidence...
J’ai des pertes de mémoire à la ménopause
A la ménopause, la perte de mémoire est assez fréquente, et  peut être un symptôme constant ou de passage. Elle  peut souvent...
Catherine Mautord
J’ai 51 ans… YOUPI !!! Une deuxième Adolescence ! Je rédige avec mon entourage de médecins et coaches de vie des solutions aux problèmes de la ménopause. Ménopause mais non, on ne baisse pas les bras, pour rester belle et féminine !

NEWA Visage

Relance le collagène

Berlingot de Noël

Peau raffermie et hydratée

Time sublime collagène

Collagène à boire Silver Wave

Plus d'articles sur le même thème