Le Château du Haut-Kœnigsbourg

Sur la route en partant de Strasbourg vers Colmar, nous ne manquons pas de voir d’assez loin sur une colline des Vosges près de Sélestat, le fabuleux et imposant château du Haut-Kœnigsbourg en superbe pierre de grès rose, dominant à près de 800 mètres d’altitude la plaine d’Alsace et la route des vins qui s’entremêlent à ses pieds. Là haut, par beau temps, notre regard peut voir, au-delà de la Forêt-Noire, jusqu’aux Alpes suisses.

Son atmosphère

Et lorsque l’on franchit la haute et grande porte d’entrée du château, nous voilà  plongé à l’époque du Moyen Âge. Tout est là pour nous le prouver, tours, chemins de ronde et mâchicoulis en parfait état et, si vous avez un  peu de chance, on pourrait croiser un personnage en costume d’époque avec une cohorte de gamins fascinés qui le suivent. L’illusion est complète et le charme opère.

Porte d’entrée du château

C’est une occasion de découverte et d’enrichissement, mais avant tout un plaisir pour tous les âges. Du randonneur à l’érudit, en passant par l’architecte et le cinéphile, chacun y trouvera son intérêt.

Le Haut Kœnigsbourg, un vieux château empli d’Histoire

Depuis 800 ans, sa silhouette marque le paysage alsacien. Le château a connu tous les revirements de l’histoire tumultueuse de cette région, il a appartenu successivement aux trois grandes dynasties impériales germaniques, les Hohenstaufen, les Habsbourg et les Hohenzollern, mais aussi parfois à des individus de sac et de corde. Rréduit à l’état de ruine pendant plus de deux siècles, il a finalement été entièrement reconstruit par la volonté personnelle d’un empereur d’Allemagne. Témoin d’un passé d’affrontements acharnés, le voilà qui devient un symbole de l’Europe unie et pacifiée.

Que cherchent les personnes en le visitant?

Étonnant destin qui se poursuit, puisque plus de 500 000 visiteurs en tout, dont presque la moitié sont étrangers, viennent chaque année découvrir le fabuleux château du Haut-Kœnigsbourg. Ils viennent découvrir l’atmosphère du Moyen Âge, le dépaysement, le rêve, sans doute. Mais aussi la conscience d’une continuité, peut-être d’une appartenance, la perception diffuse de l’origine, des racines. Enfin, la satisfaction de comprendre, naturellement, comment vivaient ces étranges personnages qui nous ont précédés.

Le château du Haut-Kœnigsbourg est un grand et beau monument à visiter si vous passez dans la région Alsace. A chaque fois que je passe devant lui, lui là haut et moi en plaine, je me remémore mes nombreuses visites…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

Comment soulager les jambes lourdes et douloureuses à la ménopause?
Chaque femme est unique et ne connaitra pas la même périménopause que sa meilleure amie. Certaines remarqueront un...
QUAND LA MÉNOPAUSE PERTURBE LE SOMMEIL
Des bouffées de chaleur, apnées pendant la nuit. Elles perturbent plus ou moins fortement le sommeil à la...
Sport et Cancer : Un Duo Gagnant sur la maladie !
Le sport, c'est la santé ! Un adage qui se confirme chaque jour un peu plus, particulièrement en oncologie avec la pratique...
LA PRISE DE POIDS A LA MÉNOPAUSE
Nous n'avons pas forcément la même silhouette à 20 ans qu'à 50, car notre capacité à éliminer...
Ménopause : composer son assiette avec plus de protéines !
Le problème numéro un des femmes à la ménopause  est  la fonte musculaire. Avec moins de muscles, on brûle moins de calories,...
Catherine Mautordhttp://www.menomaisnon.com
J’ai 51 ans… YOUPI !!! Une deuxième Adolescence ! Je rédige avec mon entourage de médecins et coaches de vie des solutions aux problèmes de la ménopause. Ménopause mais non, on ne baisse pas les bras, un blog sur la préménopause et la ménopause pour rester belle et féminine !

Fllow Paingone

Jambes lourdes

Le trio booster d'hydratation BIO

Peau raffermie et hydratée

Time sublime collagène

Collagène à boire Silver Wave

Plus d'articles sur le même thème