Comment soulager les jambes lourdes et douloureuses à la ménopause?

Chaque femme est unique et ne connaitra pas la même périménopause que sa meilleure amie. Certaines remarqueront un changement physique, à part les menstruations irrégulières qui s’arrêteront complètement. D’autres femmes peuvent ressentir des symptômes comme des sueurs nocturnes, des bouffées de chaleur, une sécheresse vaginale. Dans cet article, six solutions sont abordées dans le but d’apaiser les jambes lourdes et douloureuses à la ménopause.

1- Le Taux d’œstrogène fluctuante.

Le taux d’œstrogène commence à baisser pendant la périménopause. Pourtant, l’œstrogène est une hormone essentielle à la santé des articulations. En effet, elle réduit l’inflammation, l’enflure, et facilite l’hydratation. Pendant la période de la périménopause et/ou de la ménopause, les ovaires cessent de fonctionner. Alors, se produit  une baisse continuelle de la synthèse de l’œstrogène,  ce qui  peut déclencher des jambes lourdes et douloureuses, des enflures, de la faiblesse et une perte de mobilité des articulations.

Solution: le traitement Hormonal Substitutif (THS)

Pendant la période de la périménopause et ménopause plusieurs femmes  consulteront  leur médecin,  qui les conseillera vers un traitement hormonal substitutif afin d’obtenir un soulagement  des jambes lourdes et des nombreux symptômes liés à cette période de la vie. La prise d’une combinaison d’hormones peut aider à équilibrer les taux d’œstrogène chez certaines femmes. Le THS peut entraîner des effets secondaires chez certaines femmes et peut s’avérer problématique pour quelques-unes des utilisatrices. C’est pourquoi les femmes sont nombreuses à rechercher des solutions de rechange naturelles au THS ou THM.

Dossier sur le THM à la ménopause

2- Attention à la Carence en magnésium.

Quand les taux d’œstrogène proche de la ménopause commencent à baisser, l’absorption du magnésium se fait moins bien. Il a une action relaxante sur les muscles lisses et  dilatante sur les vaisseaux sanguins. Ainsi,  le magnésium joue un rôle dans le soulagement des souffrances aux jambes lourdes en période du milieu de vie ou aux menstruations irrégulières.

Solutions: Prendre un supplément de magnésium

Votre assiette quotidienne peut fournir ce minéral vital. Les aliments riches en magnésium se trouvent, dans le chocolat noir, les légumes à feuilles vertes, les noix (surtout les amandes, les noix de cajou et les arachides), les haricots noirs, le lait, le pain de blé entier, les avocats et le riz semi complet à complet. Des eaux minérales comme l’Hépar contiennent une bonne source de magnésium également.

N’oublions pas le phosphate de magnésium :

Le phosphate de magnésium peut également contribuer et atténuer les douleurs aux jambes et les crampes.

3- Le Problème de circulation sanguine.

Les veines des membres inférieurs sont des vaisseaux de différentes tailles qui ont pour objectif de faire remonter le sang vers le cœur grâce à des valves qui fonctionnent comme des clapets anti-retour.

Je clique pour regarder ce qu’il se passe à l’intérieur de mes veines :

Circulation normale

En cas d’insuffisance veineuse, les valves ainsi que les parois des veines sont altérées. Les valves ne fonctionnent plus correctement et le sang reste en partie au niveau des jambes. Ce mauvais retour veineux provoque une sensation de jambes lourdes. Ce phénomène est dû à la stagnation de la circulation veineuse au niveau des membres inférieurs, qui peut occasionner des douleurs et lourdeurs aux jambes.

Je clique pour voir ce qu’il se passe dans mes veines quand j’ai mal :

Insuffisance veineuse

En général, l’œstrogène protège les femmes contre les troubles de l’appareil circulatoire. Lorsque les taux d’œstrogène chutent à l’approche de la ménopause, les femmes deviennent plus sujettes aux problèmes de circulation sanguine. Or, une mauvaise circulation sanguine est l’une des principales causes de douleurs aux jambes !

Une circulation déficiente peut également engendrer une enflure sévère des jambes, des varices et le syndrome des jambes sans repos.

Solutions: Considérer le marron d’Inde

Associez votre mode de vie et votre alimentation en intégrant l’Intrait de marron d’Inde une à deux fois par jour selon la gravité des douleurs. L’extrait de marronnier d’Inde est bénéfique en cas d’insuffisance veineuse chronique, un problème circulatoire caractérisé par l’incapacité des veines à retourner efficacement le sang des jambes vers le cœur. Des essais cliniques ont conclu que l’extrait de marronnier d’Inde constituait un traitement à court terme sûr et pratiquement aussi efficace que le port de bas de compression que l’on commence à porter à la ménopause sur les jambes lourdes et douloureuses.

Élevez vos jambes :

L’élévation des jambes permet d’alléger la pression subie par les veines.

Faites régulièrement de l’exercice.

L’exercice est un excellent moyen d’améliorer la circulation en maintenant l’action de pompage du sang. Selon l’American Heart Association, l’activité physique d’intensité élevée est bonne pour le cœur, les poumons et la circulation; l’Association recommande la pratique d’au moins 90 à 150 minutes d’exercice par semaine même quand on est sénior, voir article sur l’activité physique à la ménopause .

Le sprint est anti-âge

L’appareil Fllow de Paingone :

L’appareil Fllow  est un appareil d’électrostimulation musculaire qui active les muscles des jambes. Ceci crée un effet de pompe dans les veines et améliore la circulation sanguine dans les jambes et les pieds. Il suffit de placer ses pieds nus sur les coussinets de l’appareil et régler l’intensité de la stimulation pendant 30 petites minutes. Il soulage très bien les jambes lourdes, douloureuses et jambes sans repos.

4- Éviter la déshydratation.

Dans la transition vers la ménopause, on a vu que les ovaires produisent moins d’œstrogène. Cela risque de perturber le système hormonal qui contrôle la soif et l’apport de liquides  et de mener à la déshydratation. Les liquides hydratent les muscles et leur permettent de s’étirer et de se relâcher plus facilement. La déshydratation  est souvent la cause fréquente de crampes dans les jambes.

Solutions: Boire plus d’eau

La consommation quotidienne d’au moins 8 à 12 verres d’eau aidera à soulager les symptômes de ménopause et à hydrater les muscles, apaisant ainsi les douleurs aux jambes.

Limiter la consommation de caféine.

La caféine est un diurétique naturel. Il vaut mieux l’éviter, puisqu’elle peut contribuer à un déséquilibre électrolytique et éventuellement à la déshydratation.

5- Mauvaise posture.

L’ostéoporose (la perte de densité osseuse)  se développe souvent à la ménopause en raison de la perte de calcium dû à la décalcification des os. Les  vertèbres se tassent un peu et cela donne des problèmes de posture. Les douleurs dans les lombaires et dans les jambes sont des symptômes répandus qui peuvent être occasionnés par des tensions ou par une mauvaise posture. Une position inadéquate au bureau, peut avec le temps imposer un stress au dos qui se traduira par des douleurs de bas du dos ou encore des problèmes de hanches ou de jambes.

Solutions: Exercices d’étirement

Des étirements réguliers peuvent réduire la raideur des muscles le long du dos, ce qui permettra d’améliorer la posture. Le pilâtes est l’activité idéale pour étirer les muscles du corps, plus particulièrement ceux du dos en douceur.

Pilates peau a la menopause

Avoir un mode de vie actif

La pratique régulière de l’exercice ou de toute activité physique peut aider à développer la masse musculaire nécessaire pour maintenir une posture adéquate.

Maintenir un poids santé

Un surplus de poids peut accroître la pression sur les muscles et entraîner un déséquilibre pour l’ensemble du corps. Il est donc très important  de maintenir un poids de santé et de le libérer de la charge pondérale excédentaire.

6. Syndrome des jambes sans repos.

Le syndrome des jambes sans repos (SJSR), aussi appelé syndrome d’impatience des membres inférieurs, est un désordre neurologique du mouvement très répandu ainsi qu’un trouble du sommeil affectant surtout les femmes durant la périménopause. Les douleurs aux jambes sont le symptôme le plus fréquent du syndrome des jambes sans repos. Les crampes se manifestent surtout au début de la soirée ou plus tard dans la nuit. Ce syndrome s’installe graduellement; avec le temps, les jambes deviennent de plus en plus affectées.

Solutions :

Le traitement cible principalement la cause profonde du SJSR et doit par conséquent être personnalisé. Certaines femmes peuvent également tirer avantage à apporter certaines modifications à leurs habitudes de vie :

Améliorer la circulation sanguine

Si le problème est vraisemblablement dû à la présence de varices, l’exercice régulier, le port de bas de  contention et la prise d’un veinotonique.

Limiter la caféine et l’alcool

Réduire la consommation de caféine ou d’alcool, ou même les bannir complètement du régime alimentaire, peut s’avérer très efficace.

Cesser de fumer

L’abandon du tabagisme préviendra le développement de complications ou les réduira de façon spectaculaire.

De bonnes nuits de sommeil

Dormir suffisamment et faire de l’exercice favoriseront une meilleure circulation et pourront soulager certaines personnes aux prises avec le syndrome des jambes sans repos.

Sinon pour toute femme ne trouvant pas de traitement adéquat aux jambes sans repos, l’appareil Fllow Paingone peut-être une bonne solution. Vous pouvez l’essayer dans les magasins Boulanger avant de l’acheter.

Conclusion :

A chaque symptôme, comme dans cet article sur les douleurs et lourdeurs aux jambes, il y existe toujours  plusieurs solutions à tester. Car chaque femme est unique, chacune fera ses propres tests et son propre protocole pour vivre sa périménopause ou ménopause sereinement. Qui mieux que vous sait vos besoins?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

Comment soulager les jambes lourdes et douloureuses à la ménopause?
Chaque femme est unique et ne connaitra pas la même périménopause que sa meilleure amie. Certaines remarqueront un...
QUAND LA MÉNOPAUSE PERTURBE LE SOMMEIL
Des bouffées de chaleur, apnées pendant la nuit. Elles perturbent plus ou moins fortement le sommeil à la...
Sport et Cancer : Un Duo Gagnant sur la maladie !
Le sport, c'est la santé ! Un adage qui se confirme chaque jour un peu plus, particulièrement en oncologie avec la pratique...
LA PRISE DE POIDS A LA MÉNOPAUSE
Nous n'avons pas forcément la même silhouette à 20 ans qu'à 50, car notre capacité à éliminer...
Ménopause : composer son assiette avec plus de protéines !
Le problème numéro un des femmes à la ménopause  est  la fonte musculaire. Avec moins de muscles, on brûle moins de calories,...
Catherine Mautordhttp://www.menomaisnon.com
J’ai 51 ans… YOUPI !!! Une deuxième Adolescence ! Je rédige avec mon entourage de médecins et coaches de vie des solutions aux problèmes de la ménopause. Ménopause mais non, on ne baisse pas les bras, un blog sur la préménopause et la ménopause pour rester belle et féminine !

Fllow Paingone

Jambes lourdes

Le trio booster d'hydratation BIO

Peau raffermie et hydratée

Time sublime collagène

Collagène à boire Silver Wave

Plus d'articles sur le même thème