Bien manger pour mieux vieillir

Voici les recommandations alimentaires pour les femmes dans la cinquantaine.

En France, comme dans la plupart des pays, le ministère de la Santé a élaboré un guide alimentaire s’appuyant sur les normes nutritionnelles et les résultats de recherche pour encourager l’adoption de saines habitudes de vie alimentaires.

Il décrit les quatre groupes alimentaires, précise les aliments et les boissons à privilégier, tout comme ceux dont il est souhaitable de limiter la consommation.

Les recommandations tiennent compte de l’âge et du sexe pour déterminer le nombre de portions quotidiennes recommandées.

Le Guide alimentaire français a été adapté pour répondre aux besoins nutritionnels des femmes de 51 ans et plus. Voici  donc quelques recommandations destinées aux femmes cinquantenaires :


– Manger sept portions de légumes et de fruits. Consommer chaque jour des légumes verts foncés (brocoli, laitue romaine) et des légumes orangés (carottes, patate douce). Manger les légumes et les fruits sans ajouter de matières grasses, de sucre ou de sel. Préférer les légumes et les fruits aux jus.

– Consommer six portions de produits céréaliers. Une portion représente une tranche de pain, un demi-pita, une demi-tasse de riz cuit, trois quarts de tasse de céréales chaudes ou une demi-tasse de pâtes alimentaires cuites. Choisir des aliments faibles en gras, en sucre et en sel.


– Boire trois portions de lait de préférence provenant de la chèvre et/ou des noix ou manger des substituts de lait, par exemple trois quarts de tasse de yogourt, trois quarts de tasse de kéfir ou une once et demie (75 g) de fromage. Choisir des produits faibles en matières grasses.

Manger deux portions de viandes ou leurs substituts comme les œufs, le beurre d’arachide, les légumineuses, le tofu, les noix et les graines écalées. Une portion équivaut à 70 g de viande maigre, de poissons ou de fruits de mer cuits, ou encore deux œufs, 2 c. à soupe de beurre d’arachide, 3/4 de tasse de légumineuses, 3/4 de tasse de tofu ou 1/4 de tasse de noix et de graines.

Consommer au moins deux portions de poisson chaque semaine. Choisir de préférence les poissons riches en oméga-3 comme le saumon, la truite, la sardine et le maquereau.

Limiter la consommation d’huiles et autres matières grasses à 2 à 3 c. à soupe, incluant les huiles utilisées pour la cuisson, les vinaigrettes, les margarines et les mayonnaises.

Prendre un supplément de vitamine D de 2000 UI chaque jour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

Comment soulager les jambes lourdes et douloureuses à la ménopause?
Chaque femme est unique et ne connaitra pas la même périménopause que sa meilleure amie. Certaines remarqueront un...
QUAND LA MÉNOPAUSE PERTURBE LE SOMMEIL
Des bouffées de chaleur, apnées pendant la nuit. Elles perturbent plus ou moins fortement le sommeil à la...
Sport et Cancer : Un Duo Gagnant sur la maladie !
Le sport, c'est la santé ! Un adage qui se confirme chaque jour un peu plus, particulièrement en oncologie avec la pratique...
LA PRISE DE POIDS A LA MÉNOPAUSE
Nous n'avons pas forcément la même silhouette à 20 ans qu'à 50, car notre capacité à éliminer...
Ménopause : composer son assiette avec plus de protéines !
Le problème numéro un des femmes à la ménopause  est  la fonte musculaire. Avec moins de muscles, on brûle moins de calories,...
Catherine Mautordhttp://www.menomaisnon.com
J’ai 51 ans… YOUPI !!! Une deuxième Adolescence ! Je rédige avec mon entourage de médecins et coaches de vie des solutions aux problèmes de la ménopause. Ménopause mais non, on ne baisse pas les bras, un blog sur la préménopause et la ménopause pour rester belle et féminine !

Fllow Paingone

Jambes lourdes

Le trio booster d'hydratation BIO

Peau raffermie et hydratée

Time sublime collagène

Collagène à boire Silver Wave

Plus d'articles sur le même thème