La progestérone : un anti-âge à la ménopause !

La progestérone remplit de nombreuses fonctions dans le corps des femmes. Par exemple, elle a une grande incidence dans la régulation des cycles du sommeil ainsi que les fonctions cérébrales. Chez la femme en période de ménopause, la progestérone est une hormone essentielle au fonctionnement hormonal et a une action anti-âge sur la peau. Au cours de leur vie, nombreuses seront celles qui connaîtront des fluctuations de cette hormone, jusqu’à ce qu’elle tombe à zéro avec une dominance en œstrogènes. Elle entraînera des symptômes associés au vieillissement, tels que fatigue et l’apparition de nombreuse rides…

Un anti-œstrogène

Dans une perspective anti-âge, la progestérone contribue à la prévention des cancers œstrogènes dépendants. Comme ceux du sein, de l’utérus, des ovaires, du col de l’utérus, du côlon et de la prostate. Aux alentours de la période de la ménopause, les femmes ayant de faibles niveaux de progestérone peuvent facilement développer des fibromes, de l’endométriose et le syndrome des ovaires polykystiques.

Bloque les effets de l’insuline

Le deuxième intérêt de la progestérone, c’est son effet sur l’insuline. L’insuline est une hormone impliquée dans l’obésité et le diabète de type II. Elle augmente la pression artérielle et favorise la masse graisseuse autour de la ceinture abdominale. Or, la progestérone freine les effets de l’insuline, favorisant à la fois perte de poids et la longévité.

Atténue l’effet de la glycation :

En effet la progestérone naturelle atténue les effets de la glycation (caramélisation des fibres) responsable du vieillissement des tissus et de la perte de souplesse et de tonicité.

La glycation est une réaction entre des molécules de sucre, comme le glucose, et des protéines présentes dans la peau. Les liaisons créées endommagent les fibres de collagène du derme et rigidifient le réseau. Ainsi elles fragilisent le tissu dans son ensemble et conduisent à une perte d’élasticité et de fermeté.

La glycation…

Empêche la surproduction d’adrénaline

La progestérone bloque l’action de l’adrénaline et empêche sa surproduction. Elle aide à garder plus facilement la ligne.

L’adrénaline prépare l’organisme à répondre au stress, pourtant, elle est une des premières causes impliquées dans la prise de poids à la ménopause.

La progestérone, la quelle choisir ?

Elle existe en version naturelle et de synthèse.

La progestérone sert d’hormone précurseur. Elle peut se convertir en œstrogène, testostérone, aldostérone ou cortisol. De faibles niveaux de progestérone peuvent entraîner une augmentation des niveaux de cortisol et des hormones sexuelles, ce qui conduira à une altération de la fonction immunitaire et d’autres problèmes associés au déséquilibre hormonal.

Certains médecins ne croient pas que la progestérone bio-identique administrée par voie transdermique, est une approche valide à la thérapie hormonale de substitution de la ménopause (THS). Pourtant, des recherches en cours prouvent l’efficacité scientifique de cette approche…

Étude sur son côté anti vieillissement

La crème à la progestérone transdermique est souvent prescrite par les gynécologues depuis fort longtemps comme traitement anti-vieillissement et raffermissant de la peau. Sans avoir aucune preuve scientifique ou clinique de son effet, de sa tolérabilité et de sa sécurité lorsqu’elle est appliquée sur la peau.

Cette étude clinique a été conduite sur 40 sujets. Sont analysées les mesures de l’élasticité de la peau, de l’hydratation et des lipides présents à sa surface. Sont pris en compte le dosage des niveaux d’hormones sériques (LH, FSH, œstrogène et progestérone) qui déterminera les effets secondaires de ce traitement sur une période de 4 mois.

L’effet anti-âge de la progestérone transdermique

L’étude a démontré une action anti-âge, avec une augmentation significative des propriétés élastiques de la peau dans le groupe recevant la crème à la progestérone. Dans le groupe contrôle, il n’y a eu aucun effet observé ! En effet, la crème à la progestérone 2% empêche différents signes de vieillissement de la peau chez les femmes pré-ménopausées et ménopausées.

L’étude conclue que la crème à la progestérone améliore quatre mesures clés anti-âge par rapport à une crème pour peau ordinaire :

Réduction plus importante du nombre de rides (29,10 % contre 16,50 %)

Augmentation plus importante de la fermeté de la peau (23,61 % contre 13,24 %)

Réduction plus importante de la profondeur des rides de l’œil (9,72 % contre 7,35 %)

Une plus grande réduction de la profondeur des rides des « rides du rire » (9,72% contre 6,62%)

Ni l’hydratation de la peau ni les lipides de surface ne différaient entre les deux groupes, ce qui remet en question la quantité d’émollients contenus dans la crème à la progestérone qui a déclenché les changements et la quantité d’activité hormonale réellement exercée.

Conclusions :

J’utilise depuis 1 an la crème de progestérone transdermique Pro-Gest de Emerita. Elle est efficace sur les rides, mais pas du tout concernant l’hydratation de la peau. Il serait bon de compléter cette crème avec des soins Bio bien hydratants, relançant la production du collagène et de l’acide hyaluronique pour un effet anti-âge avéré.

Produits anti-âge Biologiques Nature Effiscience pour la ménopause

https://www.afme.org/anti-age-gp/hormones-et-anti-age/

https://www.nature-effiscience.com

Kaunitz AM, Manson JE. Prise en charge des symptômes de la ménopause. Obstet Gynecol. 2015;126(4):859-876. doi:10.1097/AOG.0000000000001058

Précédent JC. Progestérone pour le traitement symptomatique de la périménopause – Politique, physiologie et potentiel de la progestérone pour la périménopause. Facts Views Vis Obgyn. 2011;3(2):109-120. PMID : 24753856

Ratner S, Ofri D. Ménopause et hormonothérapie de substitution : Partie 2. Régimes d’hormonothérapie substitutive. West J Med. 2001;175(1):32-34. doi:10.1136/ewjm.175.1.32

Rzepecki AK, Murase JE, Juran R, Fabi SG, McLellan BN. Peau déficiente en œstrogènes : Le rôle de la thérapie topique. Int J Womens Dermatol. 2019;5(2):85–90. Publié le 15 mars 2019. doi:10.1016/j.ijwd.2019.01.001

3 Commentaires

  1. Bonjour et bravo pour ce blog! Le creme que vous mentionnez la « Pro gest d’emerita  » vous l’utilisez comme comme anti rides associée à vos soins habituels? ou une belle noisette sur le corps étalée comme pour un THS? Cela m’interesse et n’ai jamais entendu parler de cela.
    Bonne journée
    MArie

    • Bonjour Marie, merci pour votre compliment. J’utilise soit la crème Pro Gest d’Emirita directement sur le visage et je complète avec une crème hydratante, car cette crème n’est pas assez riche en actifs hydratants ou soit sur différentes parties du corps à varier chaque jour (intérieur des genoux, cuisses, bras, coudes et ventre) en évitant la poitrine. J’alterne tous les mois.

    • Bonjour Marie, j’utilise cette crème que sur les parties du corps en évitant la poitrine. J’étale une petite noisette pendant 3 semaines consécutives, je fais une pause d’une semaine et ensuite je reprends le protocole.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

QUAND LA MÉNOPAUSE PERTURBE LE SOMMEIL
Des bouffées de chaleur, apnées pendant la nuit. Elles perturbent plus ou moins fortement le sommeil à la...
Sport et Cancer : Un Duo Gagnant sur la maladie !
Le sport, c'est la santé ! Un adage qui se confirme chaque jour un peu plus, particulièrement en oncologie avec la pratique...
LA PRISE DE POIDS A LA MÉNOPAUSE
Nous n'avons pas forcément la même silhouette à 20 ans qu'à 50, car notre capacité à éliminer...
Ménopause : composer son assiette avec plus de protéines !
Le problème numéro un des femmes à la ménopause  est  la fonte musculaire. Avec moins de muscles, on brûle moins de calories,...
Similitudes de forme des aliments et des organes !
La nature ne fait rien au hasard, elle est plutôt bien faite.  Elle nous informe d’elle-même sur les bienfaits des aliments...
Catherine Mautordhttp://www.menomaisnon.com
J’ai 51 ans… YOUPI !!! Une deuxième Adolescence ! Je rédige avec mon entourage de médecins et coaches de vie des solutions aux problèmes de la ménopause. Ménopause mais non, on ne baisse pas les bras, un blog sur la préménopause et la ménopause pour rester belle et féminine !

NEWA Visage

Relance le collagène

Le trio booster d'hydratation BIO

Peau raffermie et hydratée

Time sublime collagène

Collagène à boire Silver Wave

Plus d'articles sur le même thème