10 Astuces pour réduire les bouffées de chaleur

Inconfortables, les bouffées de chaleur se manifestent par une sensation de chaleur plus ou moins intense et souvent localisée en haut du corps au niveau du cou ou du visage, par des rougeurs et des sueurs. Près de 75% des femmes Européennes et Américaines du Nord souffrent de bouffées de chaleur dès que la ménopause est installée. Heureusement qu’il existe des solutions, car une solution ne convient pas à toutes les femmes, en proposant des   astuces différentes, vous pourrez trouver celle qui vous conviendra le mieux : découvrez les 10 astuces naturelles pour réduire les bouffées de chaleur et y remédier !

10 Astuces pour les réduire :

Pour diminuer voire éradiquer vos bouffées de chaleur, vous pouvez miser sur plusieurs solutions naturelles, y compris de manière cumulée :

1-La phytothérapie – Les plantes pour traiter les bouffées de chaleur :  

Un traitement naturel à base de plantes peut être une astuce utile pour pallier l’hyposécrétion ou à la disparition de la sécrétion ovarienne d’œstrogènes.

Voici les plantes pour les bouffées de chaleur sur prescription médicale :

Actée à grappes noires (Actearacemosa, Cimicifuga racemosa) : les extractions alcooliques stimulent l’ovaire, réduisent les bouffées de chaleur, la sudation excessive, les troubles de l’anxiété, de la dépression et du sommeil en agissant sur l’axe hypothalamus-hypophyse. L’Actée contient un isoflavone, la  Formononétine.

Houblon (Humulus lupulus) : les extractions alcooliques de cônes de houblon exercent une action œstrogénique, on note d’ailleurs parfois des troubles liés à une hyper ostéogénie chez les gros buveurs de bière, le houblon contient aussi des anti-androgènes qui expliqueraient l’effet anaphrodisiaque constaté cliniquement chez l’homme. Les cônes de houblons combattent aussi les troubles du sommeil et rééquilibrent le système nerveux à la ménopause.

Sauge officinale (Salvia officinalis) : elle est surtout préconisée contre les bouffées de chaleur et sueurs (grâce aux stérols, aux monoterpénones et aux thuyones). Attention,  l’huile essentielle est toxique.

• Sauge sclarée (Salvia sclarea) : elle combat les troubles de la ménopause car elle a une action estrogène-like c’est-à-dire qu’elle contient des hormones dont la structure chimique est proche de celles des œstrogènes humains, on l’appelle aussi phyto-œstrogènes. On utilise l’huile essentielle de sauge sclarée.

Respectez la posologie et évitez les doublons avec les compléments alimentaires et tisanes.

Depuis l’antiquité la phytothérapie a été une médecine respectable et efficace.

A l’heure actuelle, la phytotherapie retrouve de sa vigueur puisque elle n’est pas nocive pour la santé et que des études ont prouvé l’efficacité de nombreuses plantes et notamment pour réduire les bouffées de chaleur. Cependant, il y a toujours des réticents qui s’opposeront à la phytothérapie…

2-L’activité physique, le yoga

Plusieurs études internationales (Suède, Angleterre, etc.) révèlent que pratiquer une activité physique régulière réduirait la fréquence des bouffées de chaleur et des sueurs, elles sont 2 fois moins fréquentes chez les femmes actives que chez les femmes sédentaires, en surpoids ou obèse. Le sport procure de nombreux bienfaits dont le renforcement musculaire et immunitaire, il booste les performances du système cardiovasculaire, contribue au maintien du poids, augmente la conscience du corps et libère des hormones du bien-être (ocytocine, endorphine, dopamine…). On se sent mieux dans un corps bien oxygéné, musclé, en forme, plus ferme, on se sent plus forte et plus belle, bien que certaines femmes soient belles sans jamais faire de sport, le bonheur comptant énormément.

Essayez d’avoir une petite activité physique au quotidien en marchant minimum 2 fois 15 minutes à pied, préférez les escaliers aux escalators ou ascenseurs, et si possible pratiquez un sport 2 fois par semaine, de préférence en plein air pour vous ressourcer grâce aux énergies de la nature. Cette astuce physique est à la portée de toutes, faites au préalable un bilan de santé  avec votre médecin.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les activités physique à pratiquer à la ménopause, je vous conseille de lire : l’article sur « Reprendre le sport à 50 ans » et celui sur « L’activité physique à la ménopause ».

3- A éviter :

Pour avoir moins de bouffée de chaleur, réduisez :


Les repas trop copieux, les excitants, les aliments épicés, l’alcool, le thé et le café, le sucre.

• Les douches chaudes.

• Le surpoids. Perdre quelques kilos permet de retrouver un corps qui peut contribuer à réduire les bouffées de chaleur.

4- Réduire le stress :

L’anxiété et le stress perturbent l’homéostasie physiologique et psychologique, ils altèrent la capacité  d’équilibre de l’organisme qui s’ajuste suite aux changements hormonaux. Ne lui en rajoutez pas !

Essayez de prendre les choses avec plus de recul et de détachement, car une vision plus factuelle et globale des problèmes permet de les résoudre plus vite, surtout si vous établissez un plan d’action (par exemple par écrit en notant le problème, l’impact et les différentes solutions possibles, chacune ayant ses avantages et inconvénients). Cette astuce pragmatique aide à réduire les bouffées de chaleurs et les situations de stress et anxiogènes tout en s’ouvrant sur les solutions.

Aidez-vous aussi de pratiques de méditation, du yoga, des massages, de relaxation, d’acupuncture, etc…

5- L’acupuncture :

La médecine chinoise estime qu’à la ménopause, les troubles hormonaux sont provoqués par un dysfonctionnement du foie et des reins, ce qui génère des troubles de type ballonnements, constipation, bouffées de chaleur, etc. En renforçant l’énergie du foie et des reins, on peut donc réduire la fréquence et la sévérité dessueurs.
L’acupuncture à elle seule ne stoppe pas les bouffées de chaleur, d’autant que chaque femme y est plus ou moins réceptive, mais elle peut aider en compléments d’autres bienfaits comme l’auto-massage thérapeutique shiatsu (Shi = les doigts et Atsu = Pression par le toucher), les plantes, la pensée positive, une diététique ciblée, etc… A effectuer tous les trimestres, au changement des saisons.

6- La méditation, relaxation :

Méditer est une solution qui permet de se connecter à soi-même, c’est-à-dire d’établir un meilleur équilibre entre l’âme et le corps. La compassion pour soi et pour les autres s’accroit. L’acceptation de soi, de qui l’on est, et la confiance augmentent. La méditation apaise le système nerveux, diminue les bouffées de chaleur, ce qui aide à trouver une sérénité intérieure, une harmonie entre notre être et notre entourage, avec la nature des choses, etc…

Plus confiantes, moins sujettes aux préceptes sociétaux, la femme peut alors se débarrasser d’inconvénients féminins liés à de fausses croyances.

– Exercice de relaxation : allongée, relâchez votre corps, inspirez doucement et lentement, puis expirez en soufflant en vous concentrant sur le cœur (milieu de la poitrine)

  • Remémorez un acte de compassion que vous avez eu envers une autre personne, sans rien attendre en retour.
  • Remémorez un instant où une personne a fait un acte de compassion en vers vous, sans rien attendre en retour.
  • Remémorez un moment où vous avez fait un acte de compassion envers vous-même.

7- L’hypnose :

L’hypnose peut s’avérer une astuce efficace pour diminuer les bouffées de chaleur, généralement en travaillant sur l’acceptation de la ménopause et en réduisant le stress lié à cette nouvelle vie de femme.

De plus, l’hypnose pourrait améliorer la fonction du système nerveux parasympathique (système du repos et de la digestion) qui inhibe le système nerveux sympathique (celui de la fuite ou du combat) qui contrôle entre autre la transpiration et le rythme cardiaque.

8- L’EFT :

L’Emotional Freedom Technique (EFT) est une technique de libération émotionnelle dérivée de l’acupuncture, basée sur le tapotement par séquence de 5 à 9 fois (avec 2 doigts) pendant 1 à 2 minutes sur plusieurs points précis du corps et du visage qui correspondent à des points d’entrée et de sortie des méridiens d’acupuncture.

Dès que la bouffée de chaleur apparait, tapotez les parties concernées (se renseigner au préalable) aux points du visage, sous les seins, sur la clavicule, etc., en vous concentrant sur le problème concerné et en prononçant une phrase du style : « Même si mon corps me dit ALERTE, je reconnais la réaction physiologique en moi et m’accepte entièrement et totalement. Je n’ai plus peur et suis confiante…»

Cette technique permet d’éliminer les émotions négatives inutiles. Vous conservez la mémoire de l’évènement qui vous a dérangé, mais n’en subissez plus la charge émotive qui l’accompagnait.

9- Le mental :

Pour les femmes habituées à travailler sur elles, à méditer, etc., travailler son  mental fonctionne très rapidement, les bouffées de chaleur  peuvent se réduire en moins d’une semaine et passer à 1 bouffée tous les 3 jours, jusqu’à disparaitre.

Pour en savoir plus et savoir utiliser son mental, je vous conseille de lire l’article « travailler son mental pour réduire les bouffées de chaleur ».

10- L’homéopathie :

L’homéopathie est une médecine douce et naturelle, elle est sensée soigner le terrain, le corps dans son ensemble et non une maladie.

Seuls ou associés à d’autres traitements, les médicaments homéopathiques peuvent aider à faire face aux symptômes de la ménopause : tels que réduire les bouffées de chaleur, problèmes de sommeil, irritabilité, fatigue, sautes ménopause d’humeur, troubles du cycle, etc…

En fonction des maux accompagnés de tels et tels symptômes, les granules homéopathique ne seront pas les mêmes. Si vous souhaitez en savoir plus lisez l’article « L’homéopathie pour réduire les symptômes de la ménopause ».

Conclusion :

J’espère que parmi ces 10 astuces pour réduire les bouffées de chaleur, au moins une d’entre elles pourra les soulager et même, vous permettra de les éradiquer durablement.

Je vous invite à trouver l’astuce qui fonctionnera sur votre psychisme et votre corps en essayant les différentes techniques citées dans cet article et sélectionner celles qui vous conviennent le mieux par rapport à vos goûts, vos croyances et surtout, il faut que ça vous parle, pour être en accord à tous les niveaux : tête, corps et mental.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

Cookies IG bas au chocolat cacahuètes
Des cookies ultra savoureux pour toute la famille ! Ils sont bons pour la simplicité des ingrédients, de la recette, pour son...
Régime Indice glycémique (IG) bas : perte de poids efficace.
Manger Indice Glycémique bas, n’est pas un régime à la mode ! Mais un programme alimentaire nutritionnellement équilibré, qui respecte votre organisme...
10 Astuces pour réduire les bouffées de chaleur
Inconfortables, les bouffées de chaleur se manifestent par une sensation de chaleur plus ou moins intense et souvent localisée en haut du...
Grossir à la ménopause : pas de fatalité !
Grossir à la ménopause n'est pas obligatoire !
La santé des yeux à la périménopause et à la ménopause
Dès que nous nous approchons de la ménopause, nous commençons à sentir des petits problèmes de vision liée à l’âge. Les grandes...
Catherine Mautord
J’ai 50 ans… YOUPI !!! Une deuxième Adolescence ! Je rédige avec mon entourage de médecins et coaches de vie des solutions aux problèmes de la ménopause. Ménopause mais non, on ne baisse pas les bras, pour rester belle et féminine !

Serviettes réutilisables

Bon pour la santé et la planète ...

booster EFFECT Anti-stress de la peau

Booste les crèmes de soins !

Ménopause

Prise de poids évitable !

Plus d'articles sur le même thème