La santé des yeux à la périménopause et à la ménopause

Dès que nous nous approchons de la ménopause, nous commençons à sentir des petits problèmes de vision liée à l’âge. Les grandes coupables sont la baisse des niveaux d’hormones. Elles interviennent  sur notre santé et occasionnent des changements dans notre vue, et peut-être  d’autres problèmes oculaires? Dans cet article, vont être examinés cinq problèmes des yeux qui peuvent survenir pendant la périménopause et la ménopause. Nous verrons comment prendre soin de nos prunelles pendant cette phase du milieu de vie.

Dès la périménopause vos yeux se fragilisent, pourquoi ?

Lorsque nous approchons de la ménopause,  nous pouvons commencer à connaître une légère détérioration de l’œil. Et ce n’est pas si simple car il peut être difficile de faire la différence entre les problèmes qui sont dus au vieillissement et ceux qui sont dus à la périménopause. Toutefois, deux problèmes se manifestent pendant la périménopause, alors parlons d’eux !

A la périménopause le taux d’œstrogène commence à chuter et affecte à la fois votre vision et l’apparence de vos yeux. Examinons les cinq problèmes de la santé de nos yeux pendant la périménopause et la ménopause:

1. La vision et la pression oculaire

Pendant cette période, la pression à l’intérieur de vos yeux peut changer et affecter votre vision, entraînant sa détérioration.

Vous pouvez peut-être  apercevoir que vous devez  systématiquement plisser les yeux toujours un peu plus quand vous lisez. Ou que vous ne pouvez pas voir aussi loin qu’auparavant.

Votre ophtalmologiste va vérifier votre pression oculaire. Pour se faire, il projette un pschitt d’air dans l’œil… Ce qui surprend et n’est pas très agréable !

2. Changements de forme de l’œil

Nos yeux peuvent changer de forme ! Heureusement que ce changement peut être très léger. Celles d’entre vous qui portent des lentilles de contact peuvent se rendre compte à un certain moment  qu’elles leur causent de l’inconfort, vos yeux sont plus peut-être plus irrités qu’à l’habitude.

Encore une fois, cela peut être dû à la périménopause. Si c’est le cas, allez chez votre ophtalmologiste pour examiner vos yeux et peut-être changer vos lentilles cornéennes.

3. Les yeux deviennent secs

Vous pouvez souffrir de sécheresse oculaire, il est un vrai problème dès la périménopause. Les yeux sont constitués de tissus appelés muqueuses. Celles-ci se trouvent dans tout l’organisme ; dans le tube digestif, les poumons, la bouche, la vessie et le vagin et toutes ces muqueuses ainsi que nos yeux  peuvent être plus ou moins affectées par la baisse des niveaux d’œstrogène.

Ces muqueuses ont tendance à devenir plus sèches, et cause beaucoup d’inconfort. Au niveau des yeux, si vous ne produisez pas assez de larmes, quand vous clignez des yeux, cela peut devenir plus inconfortable et avoir une sensation de grains de sable dans les yeux, ce qui peut nuire à votre vision de loin et de près.

4. Les yeux larmoyants

À l’opposé, vous pouvez  avoir des yeux très larmoyants. En périménopause, vos niveaux d’œstrogène sont fluctuants. Cela peut avoir une influence sur vos menstruations qui peuvent être plus abondantes ou inversement et peut-être moins fréquentes. Tout comme cela peut avoir une incidence sur vos yeux.

Il se peut également que les temps froids, secs ou très ensoleillés  peuvent influer sur vos yeux en les faisant pleurer, ce qui est pour le moins ennuyeux parfois…. Je donne l’impression de pleurer alors qu’en fait, mes yeux ne font que produire plus de larmes pour se protéger des conditions extrêmes.

5. Les yeux fatigués

Vos yeux sont fatigués, en particulier si vous travaillez longtemps devant  l’ordinateur ou passez beaucoup de temps en face d’écrans lumineux. Vos yeux se fatiguent beaucoup plus vite, ce qui peut vous causer des problèmes de concentration. Il se peut également  que de faire la mise au point  devienne plus difficile quand vous passez de la vision de près à la vision de loin.

Il existe d’autres troubles oculaires à surveiller

Les autres troubles oculaires à surveiller sont le glaucome, la cataracte et la DMLA c’est-à-dire la dégénérescence maculaire liée à l’âge. Ces symptômes se détectent par l’observation du fond d’œil. Ce sont des maladies qui aggravent la vision. Dès les premiers symptômes il est impératif d’aller chez son ophtalmologiste pour lui en parler. De nos jours, il existe des traitements ou rééducations qui freinent ou améliorent ces maladies. N’essayez pas de les traiter chez vous avec différents remèdes de grands-mères ou phytothérapie, ce serait que du temps perdu pour sauver une partie de votre vision.

Quelle est la routine des  yeux pendant la périménopause et la ménopause

1. Faites examiner vos yeux régulièrement, tous les deux ans si vous n’avez pas de problèmes de vue.

Votre médecin pourra vous prescrire des séances avec un orthoptiste. Il procédera à différentes  rééducations de la vision comme  la réadaptation et l’exploration visuelle,  corriger les troubles de convergence…etc. Celles d’entre vous qui portent des lunettes s’apercevront que leur vue change  plus vite dans la période du milieu de vie que par le passé. Si vous présentez l’un ou l’autre des symptômes susmentionnés, prévoyez un examen complémentaire entre vos rendez-vous habituels annuels ou bisannuels.

2. Pensez à équilibrez vos hormones

Pour celles d’entre vous qui manifestent des symptômes indiquant un faible taux d’œstrogène; essayez  de voir avec votre gynécologue un traitement hormonal de synthèse ou naturel pour équilibrer  le taux d’œstrogène et de progestérone. 

3. Des bonnes plantes pour vos yeux

Il existe des compléments alimentaires à base de lutéine et de zéaxanthine connus pour aider à stabiliser et entretenir les yeux.

4. Les gouttes pour les yeux

Vous éprouvez une sensation de sécheresse et de granulosités, il existe des larmes artificielles. Pour  ma part j’ai les gouttes de la marque Vismed à l’acide hyaluronique qui me conviennent parfaitement. Votre médecin pourra vous conseiller sur le produit qui vous conviendra le mieux.

Quelques conseils pour la santé des yeux à la ménopause au quotidien ou par cure :

Les omégas-3 :

Veillez à une alimentation qui apporte suffisamment d’acides gras oméga-3. On en trouve entre autres dans les poissons gras (saumon, maquereau). Si vous êtes végétarienne ou végétalienne, pensez aux graines de lin et à une supplémentation par un complément alimentaire Omega-3. Pour ma part,  je prends quotidiennement 1 capsule d’Oméga 3- 2000mg d’Orfito

Des aliments très colorés dans votre assiette.

Les aliments très colorés contiennent des composés comme la lutéine et de la zéaxanthine, ainsi que de la vitamine A. On les trouve dans les légumes courant comme  les carottes, les betteraves, les poivrons et les tomates.

Très important : le zinc

Le zinc est vraiment important pour la santé de vos yeux, et votre immunité. La dose à consommer est de 15 mg/ jour. C’est un minéral essentiel qui joue un rôle important en transportant la vitamine A du foie à la rétine. Cela permet de produire de la mélanine, un pigment protecteur pour les yeux.

Pensez à vous hydrater suffisamment :

Buvez de l’eau. N’oubliez pas que pendant la périménopause et la ménopause, les femmes se déshydratent plus qu’avant et cela affecte les yeux. L’eau contribue à la sécheresse oculaire et a une incidence sur la pression oculaire. Boire 1,5 litre d’eau plate par jour peut être bénéfique pour la vue.

Conclusion sur la santé des yeux :

Pour conclure, beaucoup d’entre vous, en particulier celles qui sont en périménopause ou à la ménopause, peuvent se préparer à maintenir une bonne santé oculaire avant même que les changements de vision n’apparaissent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

J’ai des pertes de mémoire à la ménopause
A la ménopause, la perte de mémoire est assez fréquente, et  peut être un symptôme constant ou de passage. Elle  peut souvent...
Cookies IG bas au chocolat cacahuètes
Des cookies ultra savoureux pour toute la famille ! Ils sont bons pour la simplicité des ingrédients, de la recette, pour son...
La constipation à la ménopause :
Les femmes, qu’elles soient en périménopause ou en période de ménopause subissent de nombreux désagréments. On retrouve régulièrement, le problème de la...
Le Sprint : 5 minutes suffisent pour être un bon anti-âge !
Vous n'avez pas une heure à consacrer à l'activité sportive ? Mais plutôt 5 à 10 minutes ? Parfait,  le Sprint est  une variante...
Le traitement hormonal THM ou THS à la ménopause
Les désagréments de la ménopause tels que les bouffées de chaleur interviennent de façon aléatoire et peuvent se...
Catherine Mautord
J’ai 50 ans… YOUPI !!! Une deuxième Adolescence ! Je rédige avec mon entourage de médecins et coaches de vie des solutions aux problèmes de la ménopause. Ménopause mais non, on ne baisse pas les bras, pour rester belle et féminine !

Café au lait protéiné

Fortesens plein de recettes

Trio Peau Nette

Peau sublimée

Time sublime collagène

Collagène à boire Silver Wave

Plus d'articles sur le même thème