LES CHEVEUX, DES AMIS DE LA SANTÉ ?

Tantôt les cheveux sont des interdits religieux, de légendes ou élément de code social, la chevelure, la crinière a toujours fasciné le monde. Et pourquoi dit-on que les cheveux apporteraient une meilleure santé à ceux qui les portent longs ?  Coupons les cheveux en quatre pour démêler le vrai du faux.

Étude des cheveux :

Le nombre moyen de cheveux que nous avons sur la tête est d’environ 150.000. Le cheveu pousse environ d’un centimètre et demi par mois durant quatre ans à sept ans. Ensuite, il passe par une phase de repos avant de mourir et de tomber, laissant la place à un nouveau cheveu, nos cheveux tombent donc inéluctablement avant d’atteindre 1,30 m de longueur.

Au cours de notre vie, notre corps produit environ 10 mètres de cheveux,  ce qui correspondrait à plus de 1000 km mis bout à bout  (trajet Strasbourg – Bordeaux).

Des cheveux longs pour être en meilleure santé :

Comme chaque partie du corps, les cheveux ont un rôle à jouer d’équilibre dans le fonctionnement de notre organisme et notre santé. En effet, les cheveux forment une protection autour du crâne contre les insectes, d’hygiène, contre la pollution mais aussi de confort contre la chaleur et le froid qui permettent de réguler la température corporelle.

En cas de forte chaleur ou canicule, la chevelure permet à la sueur de s’évaporer lentement et de refroidir la tête. Un véritable soin par un système de climatisation naturel.

En hiver, une chevelure longue constitue un isolant thermique contre le froid, il protège bien la nuque, les chinois disent que le vent venant de derrière est un vent pervers, il peut bloquer les nuques (torticolis…) et créer des maux de gorges.

Les avantage des cheveux longs :

Les personnes aux cheveux longs gaspillent donc moins d’énergie à réguler et équilibrer leur température corporelle. C’est sans doute pourquoi on attribue aux personnes aux cheveux longs un meilleur dynamisme et paraissent en meilleure santé.

Les cheveux longs absorbent davantage les rayons solaires, ils facilitent la synthèse de la vitamine D et permettent ainsi d’éviter des carences causes de rachitisme, de caries, mais aussi d’hypertension, de cancers ou encore de dépression. Pas étonnant de constater que certaines peuplades associaient les cheveux longs à la vie et à une meilleure santé !

La fibre capillaire permettrait de retenir certains polluants… dans l’air et dans l’eau … En effet, les cheveux retiennent des polluants comme les huiles solaires et les hydrocarbures lors des marées noires.

La collecte de cheveux des salons de coiffure permettent de fabriquer des boudins anti-pollution et sont revendus principalement à des ports. Avec un kilo de cheveux, on peut pomper environ 8 litres de pétrole, c’est plutôt un bon score !

Les personnes aux cheveux longs seraient elles aussi, un peu plus protéger de la pollution aérienne, les cheveux capteraient la pollution dans l’air. Voilà pourquoi, en revenant d’une après-midi shopping dans une grande ville, nos cheveux sentent mauvais. Ils captent et fixent les particules de pollution dans l’air sur les cheveux, et agissent comme un filtre qui désinfecterait l’air que l’on respire.

Les cheveux longs rendent plus intuitifs :

Issue d’une croyance amérindienne qui prêtait aux chasseurs une perception exceptionnelle due à leur longue crinière.

Cette théorie s’appuie sur l’analogie des cheveux longs avec des antennes capables de capter des signes extérieurs que nos cinq organes sensoriels ne peuvent percevoir. Les couper reviendrait alors à nous amputer de l’un de nos organes sensoriels et à nous priver de notre sixième sens, l’intuition et notre santé. Les personnes portant les cheveux longs seraient donc plus sensibles et intuitives que les autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

La progestérone : un anti-âge à la ménopause !
La progestérone remplit de nombreuses fonctions dans le corps des femmes. Par exemple, elle a une grande incidence...
J’ai des pertes de mémoire à la ménopause
A la ménopause, la perte de mémoire est assez fréquente, et  peut être un symptôme constant ou de passage. Elle  peut souvent...
Cookies IG bas au chocolat cacahuètes
Des cookies ultra savoureux pour toute la famille ! Ils sont bons pour la simplicité des ingrédients, de la recette, pour son...
La constipation à la ménopause :
Les femmes, qu’elles soient en périménopause ou en période de ménopause subissent de nombreux désagréments. On retrouve régulièrement, le problème de la...
Le Sprint : 5 minutes suffisent pour être un bon anti-âge !
Vous n'avez pas une heure à consacrer à l'activité sportive ? Mais plutôt 5 à 10 minutes ? Parfait,  le Sprint est  une variante...
Catherine Mautord
J’ai 50 ans… YOUPI !!! Une deuxième Adolescence ! Je rédige avec mon entourage de médecins et coaches de vie des solutions aux problèmes de la ménopause. Ménopause mais non, on ne baisse pas les bras, pour rester belle et féminine !

Café au lait protéiné

Fortesens plein de recettes

Trio Lift remodelant

Peau raffermie et hydratée

Time sublime collagène

Collagène à boire Silver Wave

Plus d'articles sur le même thème