Les bienfaits de l’activité physique à la ménopause

Tous les médecins s’accordent à dire que la pratique régulière de l’activité physique est recommandée aux femmes ménopausées. Les bienfaits du sport  sur la santé sont indéniables et bon nombre d’études le confirment. Pratiquer une activité physique 3 fois par semaine a de multiples bénéfices reconnus pour la santé, à court et à long terme.

A court terme l’activité physique :

  • améliore la qualité du sommeil et la concentration, et diminue la sensation de fatigue.
  • augmente le niveau d’énergie et la résistance au stress.
  • a un impact positif sur l’estime de soi.
  • Equilibre le poids.
  • améliore la posture et l’équilibre.
  • réduit les symptômes des bouffées de chaleur.

A long terme, elle :

  • diminue le risque de mortalité totale de l’ordre de  30 %.
  • protège contre les maladies cardiaques en renforçant le muscle du cœur et en diminuant des facteurs de risque, tels hypertension, l’hypercholestérolémie et le diabète.
  • réduit le risque d’hypertension en dilatant les vaisseaux et en augmentant leur élasticité.
  • abaisse le diabète en améliorant la tolérance au glucose et en facilitant le travail de l’insuline.
  • augmente le taux de bon cholestérol, d’où une diminution de l’accumulation des
    plaques dans les artères.
  • réduit le risque de développer le cancer du côlon de l’ordre de 50% et celui du sein de
    l’ordre de 30 %.
  • limite la prise de poids au cours des années.
  • renforce le système immunitaire, permettant ainsi à l’organisme de mieux combattre les infections et les autres problèmes de santé.
  • maintient la force musculaire et améliore l’équilibre, la coordination et la souplesse.
  • Augmente l’espérance de vie et procure une meilleure qualité de vie.

Mesure du niveau d’activité sportive

L’activité physique doit faire partie de la vie au quotidien puisqu’elle génère des bénéfices sur la protection de la santé. Pour pouvoir élaborer un programme d’activité physique régulière et mesurer ensuite ses progrès, on doit d’abord mesurer son niveau d’activité professionnelle, domestique, les loisirs, les sports et les trajets parcourus, y compris les occupations plus sédentaires.

Les principaux emplois occupés par les femmes ménopausées ont des niveaux d’intensité d’activité physique forts différents. Les employées de bureau, les médecins et les avocates, les employées du commerce, les informaticiennes et les enseignantes exercent des professions sédentaires.

Les serveuses, les vendeuses en magasin, les coiffeuses, les infirmières et les ouvrières en industrie pratiquent des professions qualifiées de moyennement actives.

Les factrices, les ouvrières agricoles, les militaires en période s’entraînement et les sportives de haut niveau exercent des professions dites actives.

Outre les activités professionnelles et domestiques, le niveau habituel d’activité physique comprends les loisirs, les sports et le mode de transport.

Où que l’on se rende, au travail, au centre d’achat, chez le coiffeur ou le dentiste, le mode de trajet est habituellement l’automobile. Or, conduire se classe parmi les comportements sédentaires, d’où l’importance d’évaluer la durée du trajet et de garer sa voiture le plus loin possible pour s’offrir l’occasion d’une petite marche. Là où ils existent, on peut aussi recourir aux transports en commun, ce qui assurera un minimum de marche journalière.

À son lieu de travail ou à divers autres édifices, il est également conseillé d’utiliser les escaliers au lieu de l’ascenseur. Comme on doit aussi considérer les comportements sédentaires dans le portrait de son niveau d’activité, il est suggéré de mesurer le temps passé chaque jour à des activités comme lire le journal, regarder la télévision ou utiliser l’ordinateur. Il est sage de se fixer des limites quant au temps passé devant des écrans puisque c’est l’indicateur de sédentarité le plus retenu et le plus reconnu.

A la ménopause, avant d’entreprendre un programme d’activité physique, il est bon de connaître son niveau d’activité physique habituel. Pour bien l’évaluer, on doit tenir compte de la nature de l’activité, mais aussi de sa durée, de son intensité et de sa fréquence, sans négliger les occupations sédentaires. Pour ce faire, on recommande de le mesurer et de l’interpréter à l’aide de la grille présentée dans le tableau ci-dessous.

ACTIVITÉ ÉVALUATION POINTS RÉSULTATS
Le type d’emploi rémunéré que j’occupe est lié à un niveau d’activité physique professionnel.
Mon travail demande des efforts physiques :  

– Importants (factrice, ouvrière agricole).
– Moyens (coiffeuse, infirmière, serveuse).
– Faibles (enseignante, secrétaire).
– Aucun travail rémunéré.
6

4

2

0
 
Quand je me rends au travail ou que je me déplace pour faire des courses :   – Je marche au moins 10 minutes pour m’y rendre.
– Je stationne ma voiture le plus loin possible.
– Je stationne ma voiture le plus près possible.


2

1

0


 
Au travail ou quand je me déplace pour effectuer des courses, je prends les escaliers au lieu des ascenseurs : – Presque toujours.
– Occasionnellement.
– Presque jamais.


2
1
0

 
Après avoir effectué ma journée de travail, je me sens : – Un peu fatiguée.
– Moyennement fatiguée.
– Très fatiguée.


2
1
0

   
 
À la maison, j’effectue des activités domestiques, comme passer l’aspirateur et laver les sols :
– Presque toujours.  
– Occasionnellement.  
– Presque jamais.
2
1
0
 
Pendant mes loisirs, je m’adonne à des activités d’endurance comme la marche, le vélo, la danse, la natation pendant 30 minutes :    
– Régulièrement (3 à 5 fois/semaine).
– Assez souvent (2 fois /semaine).
– Occasionnellement (1 fois /semaine).
– Rarement.
6

  4

  2

0
 
J’exécute des activités de développement de la force :    
– Régulièrement (2 à 4 jours non consécutifs/semaine).
– Occasionnellement (1 jour /semaine).
– Rarement.

2

    1

  0
 
Les activités sportives où loisirs que je pratique sont :
– D’intensité modérée à intense.
– D’intensité légère à modérée.
– D’intensité légère.  
– Sédentaire.  


6

4

  2
  0
 

Je m’adonne à mes
activités physiques :

– Pendant toute l’année.
– Pendant deux saisons.
– Pendant une saison.  
– Rarement.

6
  4
  2
  0
 
De façon générale, je me considère :
– Une femme très active.
– Une femme active.
– Une femme + ou – active.
– Une femme un peu active.

6
  4
  2
  0
 
Additionnez le total des points obtenus : TOTAL  
Interprétez votre résultat en cochant la case appropriée : Entre 30 et 40 Pts
Entre 20 et 29 Pts
Entre 1 et 19 Pts
□ Très active
□ Moyennement
□ Insuffisamment

De l’intérêt ? Commencez dès maintenant !

Même si l’évaluation indique que vous n’êtes pas suffisamment active, le fait d’avoir rempli ce questionnaire démontre votre intérêt pour l’activité physique, alors commencez dès maintenant !

Prenez les escaliers au lieu des ascenseurs ; passez l’aspirateur ; allez faire une marche avec votre conjoint ou une amie. En bougeant, vous aurez plus d’énergie pendant la journée et vous profiterez des bénéfices de l’activité physique pour votre santé dans la période de ménopause et post ménopause.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

La progestérone : un anti-âge à la ménopause !
La progestérone remplit de nombreuses fonctions dans le corps des femmes. Par exemple, elle a une grande incidence...
J’ai des pertes de mémoire à la ménopause
A la ménopause, la perte de mémoire est assez fréquente, et  peut être un symptôme constant ou de passage. Elle  peut souvent...
Cookies IG bas au chocolat cacahuètes
Des cookies ultra savoureux pour toute la famille ! Ils sont bons pour la simplicité des ingrédients, de la recette, pour son...
La constipation à la ménopause :
Les femmes, qu’elles soient en périménopause ou en période de ménopause subissent de nombreux désagréments. On retrouve régulièrement, le problème de la...
Le Sprint : 5 minutes suffisent pour être un bon anti-âge !
Vous n'avez pas une heure à consacrer à l'activité sportive ? Mais plutôt 5 à 10 minutes ? Parfait,  le Sprint est  une variante...
Catherine Mautord
J’ai 50 ans… YOUPI !!! Une deuxième Adolescence ! Je rédige avec mon entourage de médecins et coaches de vie des solutions aux problèmes de la ménopause. Ménopause mais non, on ne baisse pas les bras, pour rester belle et féminine !

Café au lait protéiné

Fortesens plein de recettes

Trio Lift remodelant

Peau raffermie et hydratée

Time sublime collagène

Collagène à boire Silver Wave

Plus d'articles sur le même thème